experience energetique spirituelle

Publié le 30 Octobre 2022

La sensibilité ne fait pas de la vie un long fleuve tranquille...

Outre le fait qu'il ne se passe pas forcément de choses remarquables dans ma vie intérieure depuis quelques temps, un nouveau challenge professionnel est venu ajouter un peu de piquant dans mon quotidien. Mais bon, c'est la vie de freelance que j'ai choisie et avec laquelle il faut que je compose. J'y reviendrai un peu plus bas dans cet article. 

Comment la Lumière divine fait-elle pour nous communiquer la manière dont elle nous voit ? Parfois par des messages indirects, parfois par des messages directs, parfois par des visions schématiques, parfois par des signes,...  mais  comme on dit chez nous, un schéma vaut mieux qu'un long discours. Rien n'est jamais anodin dans ce que l'on peut recevoir comme information ou initiation ou purification mais parfois c'est difficile à comprendre pour notre intelligence limitée. Dans la plupart des cas, quand je ne comprends pas, je me borne à observer sans trop m'accrocher à ce que je perçois. Et c'est ce que j'ai fait ici.

Après être rentré de voyage fin juillet (au Pérou), période lors de laquelle j'avais envie de prendre des vacances même intérieurement (oui parce que des fois ça fait du bien de s'isoler, même intérieurement parlant), je me replonge dans le travail intérieur. Peu de temps après être rentré, une vision très nette apparaît lors d'une méditation. Ce qui m'est montré pourrait être une très belle sculpture en pierre. On voit un triangle de pierre orienté vers le haut, avec un gros trou au mileu. Ce triangle est enchâssé par ses pointes inférieures dans deux sphères bien lisses, elles aussi en pierre mais plus claire que celle du triangle. Les sphères sont posées sur un socle en granit, de  sorte que la base du triangle ne le touche pas. Les rebords de ce socle, là où sont posées les sphères, sont un peu plus hauts que le milieu. L'ensemble semble reposer au sommet d'une montagne et le ciel tout autour, que j'aperçois également à travers le trou dans le triangle, est d'un bleu clair très joli.

Pour le coup, la compréhension est assez claire, sauf concernant les sphères dont je n'ai pas pu déterminer ce qu'elles sont. Sinon, le triangle orienté vers le haut est la personnalité qui est tournée vers Dieu. Le trou représente le Coeur et le socle en granit est le corps. Le fait que chacun des éléments qui compose cet ensemble soit en pierre m'a beaucoup interrogé. Ca évoque quelque chose de figé, clairement, ce qui traduit peut-être une certaine manière d'être générale... Pour le coup, je ne sais pas trop mais comme je le disais en introduction, je ne m'attarde pas très longtemps sur ce genre de point que je ne comprends pas vraiment, pour rester disponible. L'expérience m'a montré que je comprendrai certainement, mais dans longtemps, comme certains points de certaines visions anciennes encore gravées dans ma mémoire que je n'ai compris que parfois plus de 10 ans plus tard. Et pour le coup, je n'ai pas dû attendre très longtemps puisqu'au détour de lecture d'un passage d'un livre très intéressant écrit par une "voyante" à qui Jésus a dicté des informations très détaillées, je lis la phrase suivante : "la foi de mes frères est comme la pierre, solide et ferme". La réponse m'était donnée.  

Ce genre de visions est un état des lieux, et sauf si je me trompe, mais j'ai eu beau la retourner dans tous les sens, il n'en est pas sortie une initiation particulière. Ca arrive aussi lors de certaines purifications où l'on peut observer ce qui a été extrait, et puis c'est tout. Par contre, un peu plus tard, il m'est montré quelque chose d'intéressant. Je peux observer le dessus d'une tête et à quelques centimètres au-dessus, j'observe des cercles d'or qui tournent. Il y a trois cercles, et il y a comme une petite perle sur chaque cercle. Ca ressemble à un atome qui graviterait et qui laisserait une traînée d'or, et ce, pour chacun de ces cercles. Sauf que contrairement à l'image ci-dessus, les cercles sont parallèles et il n'y a pas de particule au centre. C'est très beau à observer. Alors ici, je me demande s'il est possible d'intégrer cette vision pour peut-être en extraire une initiation.

Je me place donc en posture de méditation, me centre dans le Coeur et me mets dans un état où je superpose la vision avec ma réalité, si je peux le dire comme ça. C'est comme si je rentrais dedans en fait. Le sommet du crâne de la vision, je le fais mien et je laisse les cercles d'or s'installer au-dessus de ma tête. Une fois en place, je lâche prise et laisse faire. Il s'est alors formé un tube d'énergie dans ma colonne vertébrale et une activation de la kundalini. Quand ce genre de chose arrive, je ne force rien, je laisse faire. Avec tous les problèmes que j'ai eus à cause de mauvaises énergies dans les circuits de la kundalini, je suis très circonspect sur les suites que ce genre d'expérience peut donner. A chaque fois que la kundalini est activée, de nouvelles purifications surviennent et de possibles problèmes aussi. Il y a eu quelques nuits sans sommeil, certaines où j'ai parfois eu très chaud, où parfois j'ai vu de drôles de choses être extraites, d'autres dont je sens qu'elles ont du mal à partir... 

Je ne suis clairement plus serein du tout quand il s'agit de mouvements d'énergies dans la colonne vertébrale mais en même temps il me serait impossible de faire marche arrière. Parfois je dois le dire, je regrette le temps de l'insouciance où tout ce qui était vécu me semblait si merveilleux à découvrir et à expérimenter. Et ça typiquement c'est un élément de connaissance de soi sur lequel je dois continuer à travailler : quelque chose en moi se raccroche encore un peu trop à certains éléments du passé, comme une nostalgie latente, dont je sais qu'elle traîne depuis tout le temps, et déjà présente très tôt dans ma vie. C'est lié à cette incarnation où dès mon plus jeune âge, j'ai eu le sentiment d'être envoyé dans cette vie sans vraiment l'avoir demandé (ici). Et donc de par toutes les expériences qui sont survenues depuis l'enfance, de porter une responsabilité qui parfois me paraît trop lourde. Comme si finalement je n'avais pas accepté d'être là complètement et intégralement, en acceptant la responsabilité de ce travail intérieur qui ne sert pas que moi au final. Ce travail intérieur qui m'a montré des forces contraires dont je ne soupçonnais ni l'existence, ni leur mode d'action, ces forces que je n'ai pas d'autre choix que d'affronter lorsqu'elles se manifestent. 

Et c'est là où je reboucle sur ma vie de freelance. Au fur et à mesure que j'avance dans l'existence, et que des purifications se manifestent grâce à la nourriture divine, ma sensibilité s'affine. Je perçois davantage de choses de plus en plus profondes et subtiles, ce qui ne me facilite pas toujours la vie. J'ai déjà évoqué dans des articles précédents comment les échanges interpersonnels peuvent projeter des énergies et des entités de toutes sortes, et que l'on se refile tout ça allègrement les uns les autres. Alors je vous laisse imaginer ce que ça peut donner dans des environnements tendus tels que le milieu professionnel peut générer. C'est un spectacle d'horreurs. Et lorsque l'on est hypersensible, on ne peut pas se protéger, on ne peut que se nettoyer. J'en ai déjà parlé : le new age voudrait nous faire croire qu'il suffit d'imaginer une bulle autour de soi pour que rien ne rentre. MDR !

Ceci n'a aucune réalité ni subtile, ni énergétique, ni spirituelle. Si des protections doivent nous être envoyées, elles le seront par le Divin et auront un sens de décret. Mais ne nous y trompons pas. Déjà ces protections ne sont données qu'au compte-goutte, et en plus, on ne peut pas filtrer ce qui arrive et ce que l'on ressent. C'est même d'ailleurs assez simple. Si vous voulez travailler votre sensibilité, vous allez tout voir, il faut donc en accepter toutes les conséquences. Et c'est la raison (ou du moins une raison) pour laquelle l'âme doit être nourrie des forces divines, de façon à ce qu'elle soit autonome et forte pour se purifier.

Si votre sensibilité n'est pas ou peu développée, il se peut que vous ne voyiez rien et ne sentiez rien d'un point de vue énergétique, mais vous sentirez tôt ou tard une charge mentale, des douleurs lancinantes, des blocages, des somatisations, des troubles du sommeil,... Lorsque par exemple vous ressentez des douleurs lombaires, il est possible que ce soit des pollutions psychiques qui viennent s'accumuler là et influer sur votre conscience puis sur votre physique. J'en ai aussi fait l'expérience depuis cette nouvelle mission professionnelle. J'ai eu ce dont je parle ici : douleurs lombaires avec des endroits dans le dos où ça brûlait, surtout au niveau de la ceinture, avec des conséquences sur le sommeil. Ca m'a rappelé un coup de soleil méchant quand j'étais enfant, quand j'avais du mal à entrer dans l'eau. Eh bien j'ai fini par être brûlé au niveau de la ceinture.

Alors pour faire passer ces perceptions, le travail est de se concentrer dessus, de se détendre, d'y amener l'esprit, de respirer et d'y orienter la Lumière. Des entités se sont décrochées, parfois avec force. Et donc le travail de purification est quotidien et souvent épuisant. Et quand je n'ai pas le temps, ou même pas l'envie car trop fatigué, les conséquences sont quasi immédiates. C'est ce qui m'a fait dire à certains de mes collègues que j'étais un "asocial de première" car je ne souhaitais pas partager, en plus des journées stressantes, les temps du midi ou certains du soir. Bref ! Tout ça pour dire à quel point vivre dans le monde peut être une épreuve de tous les jours. Mais il y a aussi de belles choses, certains ont de belles énergies par ailleurs et on peut aussi observer des choses drôles. Je vais terminer là-dessus.

Un de mes "aides de camp" sur cette mission est américain. Et il galère dans son job ! Alors parmi tout ce que j'ai à faire déjà de mon côté, je dois aussi lui filer un coup de main pour qu'il produise ce qu'on lui demande. Il habite la région de Chicago et donc, avec le décalage horaire, lorsque sa journée commence, à 7h pour lui, il est 14h en France. A 19h, ma journée s'arrête (sur le papier...) et donc quand il travaille l'après-midi, moi, je dors. Une chose à savoir aussi, c'est que notre conscience ne nous représente pas forcément tel que l'on est physiquement. Notre être psychique est soit un peu différent soit très différent de ce que l'on est physiquement. Donc parfois il n'est pas facile de reconnaître les gens dans les mondes psychiques. Lorsque notre âme est développée, c'est pareil. Notre être animique est souvent plus stylisé que notre être physique. Mais autant dans le premier cas, on peut se reconnaître par la vue mais aussi par "l'ambiance" que l'on dégage. Dans le second cas, la reconnaissance se fait par identité, l'âme ne fonctionant pas du tout de la même façon. Donc là en pleine nuit je vois un personnage en survêt jaune, l'air un peu bonhomme, avec une grosse moustache à la gauloise qui me regarde appuyé à un parapet, en souriant. Je reconnais mon collègue américain et dans cette vision, je le vois pouffer d'un agacement amusé dont il me gratifie régulièrement lorsque l'on travaille ensemble en journée et qu'il a besoin de moi pour faire ce qu'on lui demande. Et dans ma tête cette nuit-là je me disais en rigolant : "laisse moi dormir C. stp. On verra ça demain..." 

---------------------------------------------------------------------

La page facebook qui faisait la publicité de ce blog a ét supprimée par facebook 👹. Il y avait plus de 4000 personnes abonnées.

Si vous estimez que ces articles et expériences valent la peine d'être partagés, n'hésitez pas à les diffuser autour de vous.

Merci 👍

Voir les commentaires

Rédigé par Serge Z.

Publié dans #experience energetique spirituelle

Repost0