La kundalini (2)

Publié le 5 Décembre 2012

(*) l'image a été empruntée au site "http://mysteryoftheinquity.wordpress.com/2011/03/13/new-age-mysticism-movement/kundalini-energy-2/"

(*) l'image a été empruntée au site "http://mysteryoftheinquity.wordpress.com/2011/03/13/new-age-mysticism-movement/kundalini-energy-2/"

Lorsqu'une telle énergie s'élève à l'intérieur de soi, elle bouscule les limites, les perceptions et notre façon de vivre. Mais avec le temps, on apprend à l'expérimenter et à vivre avec. Les phénomènes ne s'arrêtent pas, et je ne peux pas dire que l'on s'y habitue. C'est une dimension nouvelle qui s'ouvre, dans laquelle on apprend à évoluer et qui apporte un enrichissement par l'apport de nouvelles informations qu'il faut intégrer.

J'ai rencontré par la suite plusieurs personnes qui ont vécu une activation subite de leur kundalini. (Je ne parle d'éveil de la kundalini que lorsqu'elle s'accomplit au-dessus de la tête). Celles-ci ont été tellement bouleversées et bousculées qu'elles ont fait, pour certaines d'entre elles, des séjours en hôpital psychiatrique pour essayer de calmer l'énergie et les phénomènes énergétiques divers qu'elle est susceptible de nous faire vivre. J'ai appris aussi que ce n'est ni une question de chance ni une question de karma mais juste une histoire de préparation intérieure. Si ça s'est bien passé pour moi, c'est parce que les énergies telles que le Reiki ou la Flamme Violette ont certainement travaillé à éliminer certains obstacles qui auraient pu être brisés par la kundalini et donc, ça aurait pu bien plus mal se passer s'il n'y avait pas eu des années de nettoyage auparavant. Mais il n'y a pas que ça. Certains mécanismes étaient déjà en place, certainement depuis l'enfance, pour me préparer à ce genre d'ouverture.

Sur le principe, chaque être humain pourrait travailler à l'activation de la kundalini. Ce n'est pas très compliqué en soi, mais la préparation est primordiale. C'est d'ailleurs pour cette raison que le Hatha Yoga a été mis au point par Patanjali. Il faut être en bonne santé physique et psychique, être équilibré, et disposer de conditions tant émotionnelles, sociales ou psychologiques qui soient sécurisantes pour un développement harmonieux de l'énergie. Il faut également , et c'est très important, mettre en place un travail de connaissance de soi, c'est-à-dire ne pas se contenter de ce que l'on est. Je le résumerai par l'adage : "remettre 100 fois l'ouvrage sur le métier", où l'ouvrage est la personnalité que l'on doit passer au crible. Et l'on comprend alors cette phrase des évangiles qui dit que "ce qui est tordu sera redressé". J'étais dans ces dispositions, dans l'ouverture et les circonstances ont été favorables et propices.

Avec la kundalini, tout devient plus exacerbé : les émotions, les perceptions, la sensibilité, les énergies,... tout prend une profondeur jusque là insoupçonnée et chaque chose, chaque évènement est vécu avec une très grande acuité. Ce qui est grossier peut devenir insupportable alors qu'avant ça pouvait être tolérable. Ce qui est subtil et que l'on ne percevait pas avant devient alors perceptible pour les sens et la conscience. Evidemment, ça peut devenir très compliqué de voir le monde avec des sens exacerbés et une acuité impossible à décrire tant qu'on ne l'a pas vécue. C'est perturbant de percevoir des choses à l'intérieur de personnes que vous rencontrez tous les jours, et que vous ne perceviez pas auparavant. C'est particulier de vivre les yeux ouverts des phénomènes que personne d'autre ne voit. C'est très étrange d'avoir cette certitude intérieure inébranlable lorsque l'on pose l'esprit sur une chose, ou qu'une information nous parvient.

Je découvrais tout ça par exemple en surfant sur le Net à la recherche d'informations sur le sujet. Je lisais et je savais que la personne n'avait pas vécu ce qu'elle racontait, ou parlait à travers son mental de choses dont elle n'avait pas idée, même à distance. Je savais telle ou telle personne non alignée intérieurement avec ses paroles, je le sentais. Pas toujours facile à gérer, et l'on découvre parfois ses proches sous un jour nouveau. Donc il fallait apprendre à gérer cela, faire des nouveaux choix de vie, réfléchir à comment je devais agir désormais soit pour laisser la kundalini continuer à travailler en moi, soit... mais en fait je n'avais pas d'autre choix que de laisser faire. Je ne voulais pas revenir en arrière ou arrêter les phénomènes, dussè-je remettre tout en cause.

Et c'est ce qui allait se passer. Pendant quelques semaines, je continuais mes méditations avec le formateur de Reiki. Les phénomènes continuaient. Lors d'une séance de méditation, la kundalini s'activa, monta d'un trait jusqu'au centre de la tête et bifurqua pour atteindre le front. Là, pareil, même frustration de la sentir s'arrêter net sur l'os frontal, juste derrière. Néanmoins, je n'étais pas en reste de perceptions et de nouvelles visions. Des vagues d'énergies parcouraient mon corps et me plongeaient parfois dans des extases de bien-être jamais vécues auparavant, m'ouvrant à davantage de flots d'énergies. Un jour au travail, alors que j'étais en pleine réunion, que j'animais, mon champ de vision s'illumina d'une magnifique spirale dorée, entourée d'énergies de couleurs bleu, mauve, blanc laiteux. Non seulement j'accèdais à de nouvelles informations intérieures, mais j'avais cette nouvelle possibilité d'avoir des expériences les yeux ouverts.

Lors des méditations avec le formateur Reiki, si auparavant je me sentais plutôt bien, j'éprouvais d'abord une légère colère en fin de séance. Puis de séance en séance, je sentais cette colère grandir et prendre de plus en plus de place. Et puis un jour je ne pus plus méditer avec le formateur de Reiki tellement la colère était intense. Il fallait donc que je travaille dessus et que je regarde ce qu'elle avait à m'apprendre, à me montrer. Chez moi, un jour, je décidais donc de méditer sur cette émotion. Pour cela, je me positionnais dans le souvenir des séances de méditations. La colère se manfesta et je décidais de ne pas la bloquer. En passant au travers, je compris ce qui se passait et pourquoi je ne pouvais plus méditer avec le formateur de Reiki. Je pris donc la décision de ne plus y retourner.

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :